Soulager la maladie de Lyme par traitements naturels
Articles récents
Maladie de Crohn : quels traitements naturels ?

Maladie de Crohn : quels traitements naturels ?

01 décembre 2021

Comment gérer une crise d’angoisse ? Nos conseils.

Comment gérer une crise d’angoisse ? Nos conseils.

08 novembre 2021

Endométriose : Traitements naturels et définition

Endométriose : Traitements naturels et définition

02 novembre 2021

Soulager la maladie de Lyme par traitements naturels

La maladie de Lyme est une maladie parasitaire. Il s’agit d’une bactérie qui se propage dans l’organisme par une piqûre d’insecte. On la trouve principalement en Amérique du Nord et en Europe. 65 000 personnes sont infectées chaque année aux États-Unis, et la maladie de Lyme est la septième maladie la plus fréquente chez les enfants.

Mais alors comment en soulager les douleurs physiques liées à cette maladie par traitements naturels ?

Qu’est-ce que la maladie de Lyme ?

La Lyme, également appelée Borréliose de Lyme, est une maladie transmise par une morsure de tique infectée par la bactérie spirochète Borrelia burgdorferi.

Cette maladie infectieuse est transmise le plus souvent lors d’une promenade dans des zones boisées ou humides. Une fois que le virus s’est infiltré dans le corps, il peut s’y développer et muter. Si une grande partie des patients se rétablissent avec des médicaments, certains développent des symptômes plus lourds et plus longs à traiter (exemple : fatigue, douleurs articulaires, problèmes cardiaques et/ou neurologiques, etc...).

La maladie devient alors chronique, puisque les antibiotiques n'apportent pas les effets escomptés sur l'organisme pour lutter contre la bactérie.

En revanche, on ne peut pas contracter la maladie par contact avec un animal infecté ou une personne atteinte de la maladie de Lyme. Mais une fois attrapée, il est possible d’être de nouveau réinfecté par la bactérie, puisqu’il n’y a pas d’immunité acquise.

En règle générale, la prise d’antibiotique permet de traiter l’infection. Mais si toutefois les symptômes deviennent trop sévères ou que la bactérie persiste, des traitements naturels existent pour soulager la personne atteinte de la Lyme.

Quels sont les symptômes de la maladie de Lyme ?

Les premiers symptômes de la Lyme apparaissent 3 à 30 jours après la morsure. Une plaque rouge inflammatoire va alors apparaître autour de la zone touchée. Elle va petit à petit s’étendre, mais sans démangeaisons.

La plaque peut par la suite migrer et se multiplier dans les jours ou semaines faisant suite à la transmission de la bactérie par les tiques. D’autres symptômes peuvent survenir : de la fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires, une grande fatigue, etc…

La bactérie responsable de la maladie de Lyme peut entraîner d’autres effets plus importants, comme :

  • Une inflammation des articulations,
  • des lésions cutanées,
  • des problèmes neurologiques (exemple : paralysie faciale et perte de mémoire),
  • des problèmes ophtalmologiques,
  • des problèmes cardiaques.

Ces symptômes peuvent intervenir des mois ou des années après l’infection. C’est pourquoi les piqûres des tiques doivent être prises en charge dès le début de l’infection.

Quels traitements naturels contre la maladie de Lyme ?

Malgré un traitement antibiotique mis en place, certains patients atteints de la maladie de Lyme continuent à en ressentir les symptômes. Heureusement, il existe certaines médecines alternatives dont les bienfaits ont été prouvés.

Utiliser les huiles essentielles

Il est possible d'utiliser les huiles essentielles pour soulager la maladie de Lyme car certaines contiennent des antibactériens.

L’huile essentielle de ravintsara, l’huile essentielle de géranium, l’huile essentielle de thym et l’huile d’eucalyptus sont des huiles d’aromathérapie qui agissent sur le système immunitaire. Ils sont anti viraux, anti bactériens, anti fongiques.

Également, parmi les huiles les plus efficaces pour lutter contre la bactérie de Borrelia burgdorferi, il existe : les huiles à base d'origan, de cannelle, de clou de girofle, de la verveine exotique.

Se traiter grâce aux plantes

De la même façon, les plantes peuvent traiter et soulager les personnes atteintes de la maladie de Lyme.

La renouée du Japon est une plante connue pour son action antibactérienne (paludisme, tuberculose, hépatite), anti-infectieuse et ses vertus anti-inflammatoires, qui permettent de soulager les symptômes de la maladie. La quinine de Ghana est également préconisée pour protéger le système nerveux et le cœur.

D'autres plantes existent, comme le noyer noir et la griffe du chat, et permettent d'éradiquer la bactérie coupable de la maladie de Lyme. L'avantage des plantes c'est qu'elles n'ont pas d'effets secondaires et qu’elles permettent surtout de stimuler le système immunitaire, agir sur les inflammations de l'organisme mais aussi relaxer et apaiser le stress…

Penser aux vitamines et minéraux

Les maladies chroniques, comme la maladie Lyme, sont la plupart du temps synonymes de carence en vitamines et minéraux. En grande partie cela vient d'une mauvaise alimentation et d'une assimilation difficile des nutriments. Votre organisme a donc besoin d'être boosté en vitamines et minéraux afin de lutter contre l'infection.

Il est donc nécessaire de changer son alimentation et favoriser les fruits et légumes. Il est possible d'y ajouter des compléments alimentaires à base de vitamines et minéraux (Vitamine B, Zinc, Sélénium, Vitamine D, Vitamine C, Magénisum, etc...) qui ont une action immédiate sur le système immunitaire, détoxifient l'organisme et stimulent la guérison.

Adopter une alimentation riche en antioxydants naturels, ainsi qu’en vitamines et minéraux est essentiel pour lutter contre ces effets sur la santé.

Restaurer l'équilibre acido-basique

L'une des mesures à mettre en place pour lutter contre la maladie de Lyme est de rétablir l'équilibre acido-basique de l'organisme. En effet, un organisme acide favorise le développement des bactéries. Il faut donc éviter la charcuterie, les céréales, le pain, les laitages, le café, le chocolat et les aliments qui ont une acidité élevée.

Également, la pression, le stress, la fatigue peuvent être responsables d'un déséquilibre acido-basique. Pour lutter contre ce problème, il est conseillé de pratiquer du yoga ou du taï-chi pour se relaxer. La flottaison en isolation sensorielle est également une alternative pour soulager la maladie de Lyme, se relaxer et nettoyer en profondeur l'organisme.

Il s’agit d’un moment particulier ou, grâce au caisson d’isolation, vous pourrez vous retrouver et vous reposer. Vos sens endormis, votre corps peut alors se laisser aller, sans risque, grâce à l’eau chaude et à son sel d’Epsom qui permet de flotter en toute tranquillité.

En cas de maladie infectieuse, le stress peut augmenter ce qui ne permet pas de renforcer le système immunitaire et rend l’organisme plus vulnérable. La relaxation va alors permettre de lutter contre les angoisses et améliorer la condition physique des personnes malades.