Lien entre bien-être et cohésion d’équipe en entreprise
Articles récents
Vous souhaitez trouver une idée de cadeau à Nantes ?

Vous souhaitez trouver une idée de cadeau à Nantes ?

23 novembre 2022

Quelles activités faire à Nantes ?

Quelles activités faire à Nantes ?

15 novembre 2022

Caisson d’isolation sensorielle : bienfaits de la flottaison

Caisson d’isolation sensorielle : bienfaits de la flottaison

08 novembre 2022

Lien entre bien-être et cohésion d’équipe en entreprise

La réussite d’une entreprise est le fruit du travail conjoint de tous ses membres. Le bon fonctionnement d’une équipe est donc fondamental pour atteindre cet objectif commun. La condition sinequanone à la cohésion d’équipe est l’installation et le maintien d’un climat de bien-être propice à la collaboration de tous.

En effet, comme nous allons le voir dans ce qui suit, le bien-être des membres de l’équipe est derrière chaque aspect de la cohésion d’équipe : qu’il s’agisse de ses piliers fondateurs, de ses avantages ou des leviers qui permettent de la renforcer comme les team building.

Les 3 piliers de la cohésion d’équipe

L’instauration d’un bon esprit d’équipe passe par des prérequis que nous appelons les piliers fondateurs de la cohésion d’équipe. Pour créer du lien et développer une intelligence collective au sein d’une entreprise, il est nécessaire de mettre en place ces fondamentaux.

Le rôle du leader

Toute équipe doit avoir à sa tête un leader bien défini. Ce peut-être un membre de l’équipe, un manager ou même une personne extérieure à l’entreprise telle qu’un coach d’équipe. Il est à noter que si l’équipe choisit elle-même son leader, cela consolide sa légitimité.

S’il est le seul à agir, le leader ne peut pas accomplir grand chose et la survie du manager dépend de son équipe. C’est pourquoi il doit être une source d’inspiration et de motivation pour toute son équipe : leur insuffler l’envie de s’engager, de s’impliquer dans la réalisation d’un but commun.

Pour ce faire, il établit le cadre et permet une bonne gestion du temps pour que tout le monde puisse travailler ensemble : il anime les réunions, crée les plannings, coordonne les tâches, trouve des solutions, accompagne etc. Par tout cet investissement, le leader donne du sens aux missions de chacun et constitue un point de repère pour tous.

C’est pour ces raisons que le leader a aussi un devoir d’exemplarité. En effet, il joue un rôle de garant des valeurs et de la vision commune, de pivot de communication, de médiateur des conflits. Tous ses actes, son attitude et ses décisions doivent en être le reflet afin d’instaurer un climat de confiance, de respect et tisser des liens nécessaires à une solide cohésion de groupe.

Des objectifs clairs et stimulants

Avant toute chose, le leader se doit de définir et d’exposerune vision d’ensemble à long terme de la mission commune de l’équipe. Dans le cas d’une grande structure, il peut simplement s’agir de reprendre et de suivre la philosophie globale de l’entreprise.

Cette première étape est indispensable car elle permet de développer la cohésion d’équipe autour de l’accomplissement d’un but commun. Il faut en effet s’accorder sur le long terme avant de se donner des objectifs de court et moyen terme.

C’est cette vision commune qui permet de créer du sens à la fois à l’échelle individuelle et collective. Le sens est la motivation première du travail, il rallie tout le monde autour de la volonté de réussir ensemble et contribue ainsi à renforcer la cohésion du groupe. En outre, à l’échelle individuelle, le sens permet à chacun de savoir quel est son rôle et comment celui-ci s'intègre dans le fonctionnement de l’équipe.

Dans un second temps, le leader doit être capable de définir et d’attribuer des objectifs de court terme qui correspondent aux tâches quotidiennes ou hebdomadaires. Ces objectifs doivent être :

  • En adéquation avec la mission et la vision communes de l’équipe ;
  • Clairs, compréhensibles, hiérarchisés afin d’engager motivation et productivité ;
  • Exprimés le plus concrètement possible, en évitant les formulations vagues telles que “le plus rapidement possible”.

Par exemple : le rapport d’audit pour le projet A doit être livré au client X au plus tard le 23 mars.

Communication et valorisation

Pour un fonctionnement fluide et homogène du groupe, il faut tout d’abord que les échanges d’informations s’effectuent de manière régulière et efficace. Ces moments d’échanges peuvent être planifiés et se dérouler de manière formelle lors de réunions mais peuvent aussi se dérouler dans un contexte informel comme lors d’un repas d’entreprise par exemple. Ces temps d’échange ont plusieurs fonctions :

  • Communiquer entre les divers postes ;
  • Permettre à chacun de faire des retours ;
  • Fournir à chacun l’occasion d’être force de proposition ;
  • Donner ou rappeler le sens de l’action collective et individuelle via des explications/présentations.

Ainsi, tous les membres de l’équipe se sentent inclus et impliqués à parts égales: chaque membre de l’équipe doit sentir que sa contribution est appréciée et ses savoir-faire valorisés.

La communication interne d’une équipe doit être saine et contribuer au bien-être général, faute de quoi toute la cohésion de groupe est mise en péril. Il est donc nécessaire de mettre en avant les valeurs suivantes au sein de l’équipe :

  • Se dire la vérité ;
  • Tenir ses engagements ;
  • Se respecter mutuellement ;
  • Être ouvert d’esprit.

Pour être efficace, la circulation de l’information doit être organisée selon un protocole connu de tous :

  • La fréquence des réunions ;
  • Les objectifs de chaque réunion ;
  • La personne en charge de la rédaction des comptes rendus ;
  • Les modalités d’accès aux comptes rendus ;
  • Les informations communicables en externe et les informations à garder en interne.

Les avantages d’une bonne cohésion d’équipe

L’importance de la cohésion d’équipe pour l’individu

Comme on l’a vu, une bonne cohésion d’équipe va de pair avec un environnement de travail sain, stimulant, valorisant où la communication est fluide et l’esprit d’équipe suscité et entretenu. Développer la cohésion de groupe en entreprise a donc les effets suivants sur chacun des membres de l’équipe :

  • Il se sentira à l’aise et surtout à sa place dans son travail ;
  • Il désirera s’engager, s’investir activement pour le but commun, être solidaire avec ses coéquipiers ;
  • Il aura plus facilement tendance à challenger ses méthodes et à accepter de les améliorer ;
  • Il aura plus de facilité à réaliser ses missions ;
  • Il sera plus enclin à avancer ses opinions, ses retours et suggestions ;
  • Créer du lien avec les autres lui sera de plus en plus naturel et facile.

En résumé, grâce à la cohésion d’équipe vous allez susciter de la motivation et de l’engagement, maximiser l’efficacité et la productivité et développer des savoir-être tels que l’agilité.

Les bénéfices de la cohésion d’équipe pour le manager :

Le leader de l’équipe, en plus de bénéficier des mêmes avantages que le reste de son équipe, récolte des fruits qui lui sont bien spécifiques :

  • Une forte cohésion de groupe permet au manager de dégager du temps pour d’autres tâches puisqu’une équipe qui tourne bien demande moins de présence et d’efforts : il sait par exemple qu’il peut avoir confiance en tout le monde pour la communication soit faite de manière efficace ;
  • Le temps et la disponibilité mentale que le manager gagne à avoir une équipe unie sont des ressources dont il peut aussi se servir pour anticiper et ainsi entretenir une vision de long terme ;
  • Les décisions sont plus rapides car il a une image claire des objectifs et de la complémentarité des compétences de chacun ;
  • De la même manière, il gagne en flexibilité managériale car comme il connaît bien les forces de son équipe et qu’il est capable de voir à long terme, il peut adapter l’organisation collective de la façon la plus pertinente possible.

L’intérêt de la cohésion d’équipe à l’échelle collective

Une bonne cohésion d’équipe permet de mettre en place et de cultiver une intelligence collective, c’est-à-dire que :

  • Il devient évident pour tous que les missions de chacun sont au service de la vision commune ;
  • C’est désormais le régime de la coopération qui prime et non celui de la compétition ;
  • Toute difficulté est l’affaire de tous et qu’il faut être toujours prêt à venir en aide à n’importe quel membre de l’équipe en faisant jouer la complémentarité des savoir-faire.

La mise en place de cette intelligence collective aura les effets positifs concrets suivants :

  • Réduction de la fréquence et de l’ampleur des situations conflictuelles et des désaccords ;
  • Augmentation de la marque employeur ;
  • Diminution du turnover d’employés au sein de l’entreprise.

Comment améliorer la cohésion d’équipe en entreprise ?

Il existe plusieurs mesures concrètes que vous pouvez mettre en place pour renforcer la cohésion d’équipe en entreprise. Nous les avons regroupées sous deux catégories: celles qui permettent de créer un sentiment d’appartenance à un même groupe et celles qui permettent de fluidifier la circulation de l’information en interne.

Les leviers pour créer du lien

Organiser et participer à des évènements de groupe est un excellent moyen de cimenter une équipe d’entreprise autour d’expériences communes. Ces évènements peuvent revêtir de nombreuses formes, se dérouler sur le lieu de travail ou à l’extérieur, durer une soirée ou s’étaler sur plusieurs mois, l’important est que l’équipe partage des moments ensemble. Voici quelques exemples :

  • Simple pause-café ;
  • Séminaires d’entreprise ;
  • Pratique d’un sport collectif ;
  • Repas à l’extérieur ;
  • Formations de groupe pour une montée en compétences commune ;
  • Des activités de team building.

Outre les événements, le leader de l’équipe peut améliorer la cohésion d’équipe via des challenges de groupe. Ceux-ci consistent à faire changer la perception d’une tâche vue comme fastidieuse en en faisant un moment ludique, par exemple en travaillant en musique ou en fixant une récompense.

Dans la même optique, il peut être intéressant d’instaurer régulièrement des plages de travail collectif ainsi que des temps d’échange des bonnes pratiques ou encore des activités ponctuelles en binôme.

Enfin, les kick off meeting de début de semaine représentent une bonne occasion pour chacun d’expliquer ce sur quoi il travaille et l’avancement de sa mission ? À condition qu’elles soient courtes, ces réunions perfectionnent la coordination de l’équipe.

Les mesures pour optimiser les canaux de communication

Pour ce faire, il faut avant tout sélectionner les bons outils. Par exemple, un intranet est un bon moyen de centraliser l’information. Il évite à l’employé de devoir vérifier plusieurs services différents (boîte mail + Slack ou Hangouts + SMS), ce qui peut être chronophage. Avec un tel outil, chacun peut se connecter et rapidement se mettre à jour des dernières informations.

Un intranet ou une plateforme en ligne permet aussi de regrouper toutes les informations nécessaires à la coordination de l’équipe : horaires de réunions, plannings, calendrier des livrables etc.

La communication, c’est aussi la discussion. Celle-ci doit également suivre des protocoles. L’un d’entre eux est la CNV (Communication Non Violente), qui permet d’aborder, dans un climat de confiance et de respect mutuel, même les sujets les plus sensibles. Elle se décompose comme suit :

  • D’abord exposer les faits ;
  • Puis expliquer ce que ces faits font ressentir personnellement ;
  • Enfin, formuler ce dont on a besoin et ce qu’on attend de l’autre.

Seulement parfois, le conflit est inévitable, il est alors essentiel de le résoudre pour remettre la communication de l’équipe sur la bonne voie, il faudra pour cela avoir fixé au préalable une procédure. Cette procédure doit viser à prendre les différents interlocuteurs à part, les écouter, les apaiser avant de les faire s’expliquer face à face afin qu’ils coopèrent pour trouver une issue.

Pour conclure, on peut dire sans hésiter que le bien-être en entreprise est étroitement lié à la cohésion d’équipe puisqu’on le retrouve dans les origines, dans les bénéfices et dans les solutions de cette notion.

Pour créer et renforcer la cohésion d’équipe, il faut un leader efficace, organisé, ouvert d’esprit, des objectifs clairs ainsi qu’une communication dans la lignée du leader et des objectifs : ordonnée, centralisée, saine, respectueuse, ouverte et valorisante.

Une équipe d’entreprise soudée a de très nombreux avantages parmi lesquels on soulignera l’engagement de l’individu, l’adéquation à la vision de l’entreprise et l’augmentation de la productivité.

FAQ : La cohésion d’équipe

Comment évaluer la cohésion d’équipe ?

On peut assez facilement se rendre compte de la cohésion d’une équipe d’entreprise par l’observation : si les conflits sont rares et rapidement résolus, c'est un signe que l’équipe est capable de communiquer sainement et de mettre en avant le but commun. En outre, si le manager arrive à faire comprendre ses directives sans difficulté et sans être vite submergé, cela témoigne du fait que le collectif est capable de fonctionner sans avoir à le mobiliser sans cesse.

Quel est le rôle de la vision d’entreprise dans la cohésion de l’équipe ?

La vision d’entreprise est le dénominateur commun entre tous les membres de l’équipe. C’est cette vision qui définit à la fois le but mais aussi les valeurs communes qui vont guider l’action du groupe. Elle est donneuse de sens et donc de motivation car sans but et sans valeur, le travail ne permet ni l’épanouissement ni la valorisation des compétences de chacun. La vision est l’essence même de la cohésion de l’équipe.

Qu’est-ce que l’intelligence collective ?

C’est une manière de raisonner qui consiste à mettre sa motivation, ses savoir-être et ses savoir-faire au service du but commun avant son intérêt personnel. Elle fonctionne par la collaboration et proscrit la compétition. L’intelligence collective fait intervenir la complémentarité des compétences et la solidarité des membres de l’équipe.