Soigner la polyarthrite rhumatoïde : nos traitements naturels
Articles récents
Vous souhaitez trouver une idée de cadeau à Nantes ?

Vous souhaitez trouver une idée de cadeau à Nantes ?

23 novembre 2022

Quelles activités faire à Nantes ?

Quelles activités faire à Nantes ?

15 novembre 2022

Caisson d’isolation sensorielle : bienfaits de la flottaison

Caisson d’isolation sensorielle : bienfaits de la flottaison

08 novembre 2022

Soigner la polyarthrite rhumatoïde : nos traitements naturels

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune qui s’attaque aux articulations et plus particulièrement à celles des mains et des pieds. Elle va provoquer des gonflements qui peuvent endommager le cartilage et les os et donc créer des déformations.

Bien sûr, il existe des traitements médicaux pour soulager les douleurs physiques. Mais ceux-ci sont généralement chers et ne peuvent pas être pris à vie puisqu’ils déstabilisent le système immunitaire. Heureusement, il existe des alternatives pour soulager les patients grâce aux traitements naturels.

Qu’est-ce que la polyarthrite rhumatoïde ?

Définition de la polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire qui entraîne des douleurs articulaires. Les symptômes correspondent à un gonflement des articulations qui provoquent douleurs et difficultés de mouvement. Sans un traitement approprié, des déformations peuvent également progresser dans le temps.

On observe également que la polyarthrite rhumatoïde touche principalement les pieds, les mains et aussi les genoux. Dans d’autres cas, la maladie peut venir toucher les hanches, la nuque, les épaules, les coudes et même la mâchoire.

Malheureusement, ses progressions sont difficiles à prévoir puisque la maladie évolue par poussées, avec des périodes d’accalmies voir de disparition des symptômes. Mais la maladie s’aggrave généralement et endommage de plus en plus les articulations.

C’est pourquoi si elle n’est pas prise en charge, la polyarthrite rhumatoïde peut devenir un véritable poids au quotidien.

Les origines de la polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune. Ce qui signifie que les patients souffrent d’un dysfonctionnement du système immunitaire. Malheureusement, aujourd’hui on sait peu de choses sur le pourquoi de ce dysfonctionnement.

Pour certains, il pourrait s’agir d’un empoisonnement aux métaux lourds, de problèmes liés au gluten, à des infections ou encore au stress. La génétique est également l’une des pistes que la médecine associe aux maladies auto-immunes.

D’autres études ont également montré les effets néfastes de la nicotine dans la polyarthrite rhumatoïde, considérée comme un facteur de risque de la maladie. Les fumeurs ont généralement des symptômes beaucoup plus prononcés que les autres patients et ont besoin de traitements plus lourds.

Les risques liés à la polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde peut augmenter les risques de développer des maladies cardiovasculaires, comme des infarctus, une thrombophlébite, un AVC, etc… Ce risque est dû à l’aspect inflammatoire de la maladie. Les patients souffrants de polyarthrite rhumatoïde décèdent généralement des suites d’une complication cardiovasculaire.

Aussi, il est courant de développer une ostéoporose lorsqu’on est une femme atteinte de polyarthrite rhumatoïde. En effet, la densité osseuse s’affaiblit chez les patients souffrant de ce type d’inflammation. D’autres complications peuvent également survenir, comme :

  • Une anémie : son degré de sévérité varie selon l’évolution de la maladie.
  • Une sclérite : une inflammation qui se situe au niveau de l’œil.
  • Des problèmes rénaux à cause des particules de protéines dans les reins.
  • etc…

Traitements naturels de la polyarthrite rhumatoïde

Heureusement, pour soulager les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde et ses complications, il existe des traitements naturels qui vous permettront d’éviter de prendre des solutions médicamenteuses trop lourdes.

L’Oméga-3

Les acides gras oméga-3 permettent de diminuer la douleur, d’assouplir les raideurs et donc de soulager les articulations. Vous pouvez également réduire la dose des médicaments anti-inflammatoires et non stéroïdiens.

On retrouve généralement l’oméga-3 dans les poissons gras ou encore l’huile de poisson. Il est préconisé de prendre quotidiennement 3 g. d’oméga-3 pour que les effets sur l’inflammation soient efficaces.

Pour y parvenir vous pouvez consommer bien sûr du poisson, mais aussi des compléments alimentaires (EPA et DHA).

Le thé vert

L’équipe de chercheurs de l’université de l’État de Washington à Spokane s’est penchée sur les intérêts du thé vert dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde et des articulations douloureuses.

En effet, le thé vert possède une molécule, appelée galate d'épigallocatéchine. Administrée à des rats atteints de polyarthrite rhumatoïde, les chercheurs ont observé après quelques jours que les articulations avaient grandement dégonflé.

Les résultats ont donc montré que la galate d'épigallocatéchine avait des propriétés anti-inflammatoires pouvant être exploitées dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde.

Le piment de Cayenne

Le piment de Cayenne possède un principe actif anti-inflammatoire qui se nomme la capsaïcine et qui d’un côté procure un effet de chaleur capable d’assouplir les articulations et de l’autre permet de diminuer les douleurs physiques.

Il est possible de l’utiliser dans son alimentation. Mais pour ceux qui n’apprécient pas les plats épicés, il est possible de se procurer des compléments sous forme de capsule de poudre. Il existe également des crèmes à base de capsaïcine à appliquer localement sur les zones touchées.

Grâce à ses propriétés analgésiques, il va réduire la quantité de P dans l’organisme, un produit chimique qui traduit les messages douloureux jusqu’aux cerveaux.

L’hydrothérapie

L’hydrothérapie est un domaine bénéfique pour de nombreuses maladies liées aux articulations. Cela va aider à lutter contre les raideurs, à fortifier les muscles et à soulager les douleurs physiques. L’hydrothérapie implique d’utiliser des bains minéraux.

Globalement, les activités associées à l’eau possèdent de nombreux bienfaits pour les problèmes articulaires. C’est pourquoi la flottaison en isolation sensorielle est également conseillée pour soulager les tensions et les douleurs physiques provoquées par la maladie.

Grâce au sel d’Epsom, le corps flotte sans effort à la surface de l’eau, les muscles se détendent et l’esprit se libère des pensées négatives et des tracas quotidiens.

Le curcuma et le gingembre

Le curcuma est une épice avec des effets anti-inflammatoires, que l’on nomme la curcumine. Reconnaissable par sa couleur jaune orangé et à sa forte odeur, ses effets sont reconnus dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde.

Elle va aider à assouplir les articulations, réduire les gonflements et diminuer les raideurs.

Associée au gingembre, une épice au goût piquant, vous allez pouvoir observer une diminution des douleurs physiques. En effet, à consommer dans vos aliments ou à utiliser en huile essentielle, le gingembre va aider à réduire l’inflammation chronique des articulations.

La sophrologie

Enfin, pour aider les patients à faire face à la douleur physique et à la fatigue provoquée par la maladie, il est possible de pratiquer la sophrologie. Il s’agit d’une technique psycho-corporelle mêlant à la fois méditation, yoga, et hypnose.

Cette pratique va aider à relâcher les tensions, à détendre les muscles et à mieux gérer la douleur grâce à des exercices de respiration et de relaxation. En étant moins stressé et en ayant moins peur de la maladie et de ses conséquences, les patients parviendront à mieux la gérer.