Nos conseils pour se reconnecter à ses émotions
Articles récents
Maladie de Crohn : quels traitements naturels ?

Maladie de Crohn : quels traitements naturels ?

01 décembre 2021

Soulager la maladie de Lyme par traitements naturels

Soulager la maladie de Lyme par traitements naturels

18 novembre 2021

Comment gérer une crise d’angoisse ? Nos conseils.

Comment gérer une crise d’angoisse ? Nos conseils.

08 novembre 2021

Nos conseils pour se reconnecter à ses émotions

De nos jours, la vie est très stressante et très compétitive. Les gens sont émotionnellement épuisés et ils ont du mal à se reconnecter avec leurs émotions. Le fait de ne pas être conscient de nos sentiments nous empêche de les exprimer et de les vivre pleinement. Nous sommes en permanence sur la défensive ou en colère.

Nous ne prenons pas le temps de nous poser, de ressentir et d’apprécier les petites choses qui font notre vie heureuse. Il est d’apprendre à se relaxer et à se reconnecter avec nos émotions !

Les émotions au quotidien

L’émotion est un état ressenti et éprouvé, qui s’exprime à travers nos pensées, nos croyances, nos paroles ou nos actes. Elle est le résultat de nos perceptions et nous influence au quotidien. Les émotions nous poussent à agir face à une situation ou à quelqu'un. Elles étaient essentielles à notre survie, pour fuir face à un prédateur ou s'intégrer à groupe par exemple.

Aujourd'hui, on ne réagit plus de la même façon face à une situation stressante. On ne va pas fuir face à un examen angoissant et on ne va pas non plus briser une vitre par pure colère. Pourtant, les émotions sont toujours importantes. Elles continuent de nous alerter, de nous pousser à agir face à une menace potentielle, elles nous aident à distinguer ce qui est bon, ou pas, pour nous.

Nous sommes des êtres émotionnels par nature. Les émotions sont essentielles car elles permettent aux gens de communiquer, de se sentir impliqués, d’avoir des relations sociales et de participer à la vie.

Les émotions nous permettent de ressentir des choses positives, telles que la joie, l’amour et le bonheur. Elles nous permettent aussi de ressentir des choses négatives, telles que la tristesse, la colère et les peurs. C’est la raison pour laquelle les émotions sont si difficiles à contrôler car nous les ressentons de façon naturelle.

Les émotions en société

En société, les émotions sont souvent considérées comme une faiblesse. On ne peut pas pleurer, éprouver de la haine ou se mettre en colère, au risque de ne pas correspondre aux normes comportementales. Que l'on soit au travail, chez soi ou dans la rue, il est interdit d'exprimer librement ses émotions. On l'a extériorisé étant enfant et on continue de l'appliquer une fois adulte.

Pourtant, il est nécessaire de prendre conscience que cacher, renier, ses émotions pour être plus facilement accepté n'est pas la bonne solution. Réprimer sa tristesse peut amener à un sentiment dépressif. Réprimer sa colère pousse les gens à s'énerver pour un rien et à devenir agressifs. Conclusion : peu importe que vous tentiez de camoufler vos émotions, elles trouveront toujours un moyen pour s'exprimer, pas toujours de la meilleure des façons.

Les comportements impulsifs, les soucis de santé, les problèmes de stress, tout cela vient de l'accumulation de nos émotions que nous n'avons pas pu ou que nous n'avons pas voulu exprimer. Il faut donc se donner l'autorisation de s'exprimer et de montrer nos émotions. Il faut être à l'écoute de soi, de son corps, de ses ressentis pour enfin trouver la sérénité.

Les types d'émotions

Les émotions positives

Les émotions positives servent à renforcer ce qui nous fait du bien. Elles nous permettent de nous sentir vivants. Elles sont ancrées dans notre corps. Un bon exemple est la joie.

Elle nous fait décrocher un sourire, elle nous fait sentir bien dans nos vêtements, elle nous donne le goût de la réussite, de se surpasser et de faire des projets. Dans ces moments-là, l'idée de manger une tablette de chocolat ne nous traverse même pas l'esprit.

Les émotions négatives

Colère, tristesse, peur, etc… Les émotions désagréables (dites “négatives”) servent à nous protéger : la peur permet de fuir instinctivement le danger, la colère permet de se défendre, la tristesse d’éviter les situations douloureuses… Mais en cas de stress, ces émotions négatives peuvent s’installer. Elles sont alors dérivées et deviennent des émotions qui nous bloquent. Elles se déclenchent plus facilement que les émotions positives et vont créer des comportements compulsifs qui empêchent l’expression de celles-ci.

Comment se reconnecter aux émotions ?

Verbaliser ses émotions

La parole est indispensable pour gérer nos émotions et mieux vivre. Vous n’avez pas besoin de faire appel à un expert pour vous exprimer. Il suffit de se confier à sa famille, à son conjoint ou à ses amis pour se soulager du poids de nos émotions et comprendre clairement ce qui se passe dans notre esprit.

En formulant vos sentiments, sincèrement, vous arriverez à mieux les comprendre.

Accepter ses émotions

Les émotions peuvent être difficiles à gérer. Pourtant, moins vous y ferez face et plus elles seront fortes. Vous ne parviendrez pas à résoudre le problème initial si vous ignorez votre système d'alerte. Au contraire, la situation ne fera qu'empirer.

A contrario, si vous prenez le temps de vous écouter, de comprendre ce qui se passe en vous et d'accepter que ces émotions puissent être normales, vous vous sentirez plus léger et plus libre.

Comprendre ses émotions

Une fois que vous vous êtes exprimé et que vous acceptez vos émotions, vous allez enfin pouvoir les comprendre. Comprendre ce qui se passe dans votre corps et dans votre tête, pour pouvoir réagir en conséquence de façon adaptée.

Les émotions sont des signaux d’alarmes, il faut y prêter une attention particulière afin de parvenir à les maîtriser et à réfléchir, l’esprit clair, à une réponse pour résoudre la situation.

Définir ses émotions

On a tendance à tout confondre lorsque l’on parle émotion. On ne sait plus faire la différence entre l’agacement ou la colère, ou entre la tristesse et la solitude. Mettre un nom sur ce que nous ressentons est une étape importante du processus. Et cela mène souvent à davantage de clarté et de prise de conscience.

En supprimant certains comportements, répétitifs ou malsains, il est alors plus facile de prévoir et d’anticiper les situations qui vont déclencher ses émotions, et donc d’avoir une meilleure maîtrise sur son stress.

Écouter ses émotions

Il est difficile de se libérer de ses émotions si on ne s’écoute. Nous vivons à un rythme effréné, et la plupart du temps ce qui nous agace ou nous fait souffrir est relayé au second plan de nos priorités.

Il faut donc prendre le temps de se poser pour s’écouter, pour se demander comment on va, comment on se sent. Se couper de toutes distractions est essentiel pour y parvenir, c’est pour ça que la flottaison en isolation sensorielle est une méthode adaptée pour se reconnecter avec soi-même. Grâce à l’eau chaude composée de sulfate de magnésium (sel d’Epsom), vous pouvez laisser votre corps flotter et entrer dans un état de relaxation intense. Votre corps et votre esprit se retrouvent et se régénèrent ainsi.

Libérer ses émotions

Le fonctionnement des émotions est parfois difficile à comprendre mais en ayant les bonnes techniques, on parvient à mieux les comprendre, à les décrypter plus facilement et à y faire face naturellement. Pour finalement apprendre à mieux se connaître.

Pour y parvenir, vous devez apprendre à respirer, à souffler un bon coup, et à vous détacher de votre charge émotionnelle. Vous devez décompresser, prendre le temps de vous poser et prendre du recul sur certaines situations.