Caisson d’isolation sensorielle : bienfaits de la flottaison
Articles récents
Vous souhaitez trouver une idée de cadeau à Nantes ?

Vous souhaitez trouver une idée de cadeau à Nantes ?

23 novembre 2022

Quelles activités faire à Nantes ?

Quelles activités faire à Nantes ?

15 novembre 2022

Trouver le meilleur ostéopathe à Nantes : comment choisir ?

Trouver le meilleur ostéopathe à Nantes : comment choisir ?

31 octobre 2022

Caisson d’isolation sensorielle : bienfaits de la flottaison

Parmi toutes les expériences de relaxation et de thérapie liées aux bienfaits des bains, les séances de flottaison en caisson d’isolation sensorielle occupent une place particulière. En effet, la technique ici est tout à fait unique puisqu’il s’agit d’un lâcher prise total dont le but est de mettre ses sens en pause pour se recentrer sur soi. Nous allons nous intéresser ici aux origines, aux fonctionnements et aux bienfaits à la fois physiques et mentaux de ce que l’on appelle la flottaison en isolation sensorielle.

Qu’est-ce qu’un caisson d’isolation sensorielle ?

Origines et développement

En 1954, alors qu’il menait des recherches sur la conscience, le psychologue américain John Cunningham Lilly a mis au point les premiers caissons d’isolation sensorielle. Ces premiers modèles contenaient une eau non salinisée. En testant l’appareil sur lui-même il a remarqué qu’on pouvait obtenir, grâce à la flottaison, une relaxation profonde.

Au cours des décennies qui suivirent, la pratique de la flottaison est sortie de la sphère de la recherche scientifique. Ainsi, d’abord aux États-Unis dans les années 80, puis dans d’autres pays comme le Canada, le Royaume-Uni ou l’Espagne, l’utilisation des caissons d’isolation sensorielle s’est élargie à la population générale : soit à domicile, soit dans des instituts de bien-être spécialisés appelés centres de flottaison.

En France, cette technique de relaxation est apparue beaucoup plus récemment, vers le milieu des années 2010 et commence à être médiatisée depuis quelques années.

Même si la pratique est récente chez nous, elle est régulièrement mise en avant dans d’autres pays, notamment par des personnalités issues du monde du sport ou de l’art. Ainsi, d’après le biographe Albert Goldman, John Lennon a par exemple eu recours à la flottaison en 1979. La star de basket-ball Stephen Curry ou encore des équipes de football américain telles que les New England Patriots feraient aussi un usage hebdomadaire des caissons d’isolation sensorielle.

Fonctionnement du caisson d’isolation sensorielle

Le principe de la flottaison en isolation sensorielle est simple : un caisson individuel rempli avec de l’eau saturée en sel d’Epsom (sulfate de magnésium) à un niveau de 40cm de hauteur. Le but est de mettre les sens en repos et de créer une privation sensorielle, c’est pourquoi il n’y a pas de lumière (le caisson se ferme de l’intérieur) et que l’on couvre ses oreilles.

La combinaison de l’eau et du sel d’Epsom permet d’atteindre, par la flottaison, un état proche de l’apesanteur, ce qui diminue fortement les sensations liées au toucher et à l’équilibre. Dans le but d’écarter la perception de la température, le caisson maintient l’eau à la température du corps tout au long de la séance, qui dure en général une heure mais certains centres de flottaison proposent des sessions plus longues.

Pour ce qui est de l’odorat, le caisson est entièrement inodore car l’eau ne contient généralement pas de chlore. Par conséquent, entre chaque utilisation, l’eau est filtrée et nettoyée. Il est donc impératif de prendre une douche avant d’entrer dans le caisson, afin de préserver le filtre de l’appareil. Parce que le bain est salé, il faudra également se doucher après chaque séance.

Certains utilisateurs peuvent éprouver une certaine appréhension à l’idée de se plonger en isolation sensorielle dans un espace clos, c’est pourquoi l’expérience est personnalisable : il est possible de ne pas refermer le couvercle du caisson ou encore d’allumer une lumière douce à l’intérieur de celui-ci. Certains centres proposent également de diffuser des sons ou de la musique relaxante aux usagers. Enfin, chaque caisson est équipé d’un bouton d’appel.

Après la flottaison et la douche, il est souvent possible de prolonger l’expérience de relaxation dans une salle d’éveil où l’on peut lire, boire une boisson apaisante ou tout simplement se reposer sur des sofas confortables. Le but étant de récupérer physiquement et mentalement.

Les bienfaits du caisson d’isolation sensorielle

Caisson d’isolation sensorielle : des bienfaits physiques

La flottaison en isolation sensorielle a des effets directs sur le corps :

la température de l’eau permet au corps de ne dépenser aucune énergie pour se maintenir à 37°C ;

l’eau saturée en sel d’Epsom assure le phénomène de flottaison, ce qui met la plupart des muscles au repos, beaucoup plus efficacement que sur un lit ;

l’action combinée de la flottaison et de la température de l’eau entraîne une dilatation des vaisseaux sanguins, ce qui améliore la circulation et diminue la tension ;

la sécrétion d’endorphines ;

l’élimination des acides lactiques dans les muscles est favorisée.

Grâce à ces effets physiologiques, les séances de flottaison ont plusieurs actions bénéfiques sur le plan physique :

récupération rapide ;

apaisement des contractures et tensions musculaires ;

réduction de la douleur à la fois par le repos et par l’action des endorphines ;

soulagement des articulations ;

action dermatologique du sel d’Epsom notamment contre le psoriasis ou l’eczéma.

Ainsi, une séance en caisson d’isolation sensorielle peut trouver son application dans le cadre de nombreuses thérapies. On peut mentionner le mal de dos chez la femme enceinte, la fibromyalgie, l’épuisement chronique, les sciatiques, les cruralgies, etc.

Caisson d’isolation sensorielle : des bienfaits pour le mental

Le premier bienfait de la flottaison pour le mental est bien entendu la relaxation profonde et ce, sans le contact physique habituel des massages : il suffit de prendre place, de fermer les yeux et de se laisser porter ! En effet, les sens sont plus au repos que jamais, le cerveau est donc encore moins sollicité que dans ses phases de repos habituel, ce qui permet de faire diminuer le taux de cortisol dans le corps et ce faisant de réduire durablement le stress et l’anxiété.

De la même manière, par la sécrétion d’endorphines, la flottaison a tendance à améliorer la qualité du sommeil à la maison sur le long terme ainsi qu’à être un allié de choix pour sortir de la dépression.

On a déjà parlé du succès de la flottaison en isolation sensorielle dans le monde du sport et de l’art et ce n’est pas sans raison car on a remarqué que cette pratique thérapeutique avait un effet stimulant sur des qualités recherchées dans ces domaines : précision, créativité ou concentration.

Dans le cadre de certaines thérapies effectuées avec l’accompagnement d’un professionnel compétent, la flottaison devient, par la méditation, l’occasion d’apprendre un contenu, de libérer ses émotions, de soigner une addiction par auto-hypnose. En isolation sensorielle, l’esprit est plus réceptif à la suggestion que d’habitude, ce qui convient parfaitement à ce type de flottaison dite “active”.

Chez Neoden, nous sommes spécialisés dans la flottaison en isolation sensorielle. Venez flotter dans les neopods de notre espace de flottaison situé 16, Boulevard de Berlin à Nantes. Profitez de l’offre Découverte en séance unique d’une heure ou choisissez un programme sur plusieurs semaines.

Il est également possible d’associer flottaison et d’autres types de soins tels que massage, naturopathie, chromothérapie, luminothérapie, ostéopathie. Pour en savoir plus, rendez vous ici !

FAQ : caisson d’isolation sensorielle

Qu’est-ce qu’un bassin de flottaison ?

Aussi appelé caisson d’isolation sensorielle, c’est un appareil utilisé dans la pratique de la technique de relaxation profonde de la flottaison. Son but est d’offrir à son utilisateur des conditions mettant ses sens en repos (ni son, ni lumière, quasi-apesanteur).

C’est un appareil où la personne prend place, allongée, en flottaison, dans un bain d’eau saturée en sel d’Epsom. Il est muni d’un couvercle qui se referme de l’intérieur, l’eau est maintenue à température du corps et filtrée et nettoyée entre chaque utilisation.

La flottaison est-elle compatible avec la peur du noir ou de l’enfermement ?

Elle est non seulement compatible mais c’est aussi un moyen de la traiter, à condition que la séance soit encadrée par un thérapeute. Quoiqu’il en soit, dans tous les centres de flottaison, il est possible d’adapter l’expérience à ses besoins : le caisson ne se ferme que de l’intérieur et peut être laissé ouvert ou entrouvert, la luminosité à l’intérieur est ajustable et il est possible de diffuser un fond sonore ou musical.

Que faut-il faire avant la flottaison ?

Afin de maximiser l’efficacité de l’expérience, il est fortement conseillé de ne pas consommer de boissons stimulantes ou excitantes comme le café juste avant la flottaison, cela pourrait rendre la relaxation plus difficile. Par ailleurs, il est conseillé d’éviter le rasage ou l’épilation moins de 24 heures avant, le sel d’Epsom risquerait alors de provoquer de légers picotements.