Sclérose en plaques : traitement naturel,     que choisir ?
Articles récents
Maladie de Crohn : quels traitements naturels ?

Maladie de Crohn : quels traitements naturels ?

01 décembre 2021

Soulager la maladie de Lyme par traitements naturels

Soulager la maladie de Lyme par traitements naturels

18 novembre 2021

Comment gérer une crise d’angoisse ? Nos conseils.

Comment gérer une crise d’angoisse ? Nos conseils.

08 novembre 2021

Sclérose en plaques : traitement naturel, que choisir ?

Les médecines douces sont des méthodes de traitement et de prévention qui n’utilisent pas de médicaments, mais plutôt des techniques alternatives pour soulager les douleurs physiques. Les personnes qui utilisent ces méthodes pratiquent par exemple l’acupuncture, l’hypnose, la phytothérapie, la flottaison ou encore la sophrologie. Il existe de nombreuses méthodes alternatives pour soulager la sclérose en plaques. Voici quelques conseils simples qui permettront de réduire les symptômes.

Qu’est-ce que la sclérose en plaques ?

Le terme de sclérose en plaques vient du fait que l’on observe une inflammation sur le revêtement externe du cerveau et de la moelle épinière appelé plaquette. Comme la polyarthrite rhumatoïde, il s’agit d’une maladie auto-immune. Elle va s’attaquer au système nerveux central, ce qui va par la suite entraîner des épisodes douloureux et des périodes de troubles nerveux intenses.

Le système de défense ne protège plus l’organisme mais se retourne contre ses cellules. Les causes exactes sont encore mal connues. Cette maladie représente la première cause de handicap sévère non traumatique chez les adultes d’environ 30 ans.

La maladie touche majoritairement les femmes concernant sa forme la plus fréquente (la forme rémittente). En France, on comptabilise environ 110 000 personnes atteintes de la sclérose en plaques.

À savoir, il existe deux types de sclérose en plaques : La forme rémittente (forme la plus fréquente) et la forme progressive :

  • La forme rémittente correspond à des périodes avec ou sans sclérose en plaques. C’est la forme la plus fréquente, avec 85% de cas.
  • La forme progressive est une forme rare qui se développe à partir d’une rémission. Elle représente 15% des cas et apparaît généralement après 40 ans.

Le traitement de la sclérose en plaques est très compliqué. Il y a une multitude de traitements médicamenteux contre cette maladie, engendrant souvent de nombreux effets secondaires.

Les causes et les symptômes de la sclérose en plaques ?

Les symptômes vont évoluer en fonction de l’extension de l’affection et de la zone du système nerveux central qui est atteinte. Les causes sont encore mal connues. À ce jour, on ne sait pas exactement ce qui provoque cette maladie neurologique. Les chercheurs pensent que la sclérose en plaques est due à un dysfonctionnement du système immunitaire.

Les symptômes les plus courants comprennent la fatigue, la faiblesse, la diminution de l'équilibre, de la spasticité (trouble moteur caractérisé par des contractures musculaires involontaires), des problèmes de marche, de dépression, des problèmes cognitifs, des déficits vésicaux, intestinaux, sexuels, perte visuelle et sensorielle, et douleur neuropathique.

  • Les effets moins courants : dysarthrie, dysphagie, vertiges et tremblements.
  • Les effets rares comprennent les convulsions, la perte auditive et la paralysie.

Avoir un membre de sa famille touché par la sclérose en plaques peut augmenter les risques de développement de cette maladie. Tout comme une intoxication aux métaux lourds peut également favoriser l’apparition de symptômes.

L’obésité est également un facteur de risque. En effet, les individus en surpoids en un taux de vitamine D plus faible, ce qui favorise le développement de ce type de maladie.

La sclérose en plaques est très difficile à soigner, mais il existe des remèdes naturels pour lutter contre les symptômes de cette maladie.

Quels traitements naturels contre la sclérose en plaques ?

La prise en charge de la sclérose en plaques par des traitements médicamenteux n’est donc pas sans conséquence et ne fonctionne pas forcément avec la même intensité d’un individu à l’autre. Il est alors intéressant de se tourner vers des alternatives plus naturelles pour diminuer les effets secondaires et compléter la prise en charge allopathique.

L’alimentation pour lutter contre la sclérose en plaques

Le premier conseil pour lutter contre la sclérose en plaques est d’adopter une alimentation équilibrée. De nombreuses personnes sont concernées par la maladie et ne savent pas comment réduire les effets secondaires.

Pour cela, il faut manger équilibré et changer son mode vie pour quelque chose de plus sain. Il faut éviter les aliments frits, gras, salés et l’alcool. Il faut favoriser les aliments qui peuvent apporter des vitamines, des fibres et des antioxydants.

La vitamine D pour lutter contre la sclérose en plaques

Les compléments en vitamine D sont également un traitement naturel qui fonctionne pour lutter contre la sclérose en plaques. Cette vitamine a été prouvée pour être efficace contre les troubles neurologiques.

Elle aide le patient au maintien de l’organisme, contribuant ainsi à lutter contre la maladie. Elle aide à réguler le système immunitaire, et elle peut aider à réduire les crises d’épilepsie qui sont fréquentes chez les personnes atteintes de la maladie.

L’activité physique pour lutter contre la sclérose en plaques

L'activité physique pour lutter contre la sclérose en plaques est conseillée comme traitement naturel. Elle permet de lutter contre la fatigue, d’améliorer la qualité de vie et de soulager les douleurs.

Pour les personnes atteintes de sclérose en plaques récente ou modérée, il est possible de pratiquer des méthodes de Pilates, des exercices d'aérobie et le Tai Chi. Cet art permet d’aider les personnes à retrouver un équilibre et une coordination.

La relaxation pour lutter contre la sclérose en plaques

La relaxation peut être un traitement naturel intéressant, en cas de sclérose en plaques. Cela permet de soulager les douleurs et la fatigue. Il existe plusieurs techniques comme :

  • La relaxation progressive : elle est basée sur la respiration et l’attention portée aux sensations du corps.

  • La méditation : La méditation aide à se concentrer sur des pensées positives et donc à favoriser un état d’esprit positif.

  • La sophrologie : cette méthode utilise la respiration pour favoriser la relaxation, l’harmonie entre le corps et l’esprit ainsi que la détente.

  • La flottaison: La flottaison permet d’être coupé des nuisances extérieures. Vos sens endormis permettent à votre esprit de se libérer, et grâce au sulfate de magnésium (sel d'Epsom) présent dans l’eau chaude, vous pouvez laisser votre corps se laisser porter par le calme de cette expérience inédite.

L’exposition à la chaleur en cas de sclérose en plaques

Une augmentation de la température peut favoriser ou réactiver des symptômes de la sclérose en plaques. Les personnes atteintes de sclérose en plaques ne supportent pas la chaleur. Mais les effets indésirables disparaissent une fois la chaleur diminuée.

En revanche, l’exposition au soleil peut soulager les symptômes de la sclérose en plaques et permettre naturellement d’augmenter son taux de vitamine D et de soulager les personnes atteintes de sclérose en plaques.

La glutamine pour lutter contre la sclérose en plaques

La glutamine est un acide aminé et un nutriment majeur permettant de renforcer la barrière intestinale, essentielle pour éviter d’attraper certaines maladies, comme les cancers, les allergies et les intolérances alimentaires.

Avec la sclérose en plaques et le stress, le taux de glutamine diminue ce qui entraîne des risques d’inflammation de la moelle osseuse ou de la moelle épinière. La glutamine pourrait alors agir comme anti-inflammatoire mais aussi influencer l’état émotionnel d’une personne en fabriquant des neurotransmetteurs (comme la sérotonine).